[13] Ellyes Skhiri (2020)

Actualité et souvenirs des anciens de la Paillade

Modérateur : Arbitres

Avatar de l’utilisateur
Jean-Noël Perrin
International
International
Messages : 6213
Enregistré le : 25 nov. 07, 00:06

Re: [13] Ellyes Skhiri (2018)

Message par Jean-Noël Perrin »

Stéphane a écrit :Je confirme les 3/4 des passes vers l'arriére , et le peu vers l'avant non dangereuses .
Déjà, tu ne le "confirmes" pas, puisque tu te bases exclusivement sur ton impression sans t'appuyer sur quoi que ce soit d'objectif (j'ai un peu la flemme de chercher, mais avec le nombre de stats sur les passes des joueurs disponibles en ligne, ça doit bien se trouver quelque part, et normalement c'est aux détracteurs d'apporter la charge de la preuve et pas l'inverse).

Ensuite, j'insiste un peu, mais comment est-ce que vous savez que cette absence supposée de passes vers l'avant ne vient pas d'une consigne de la part de l'entraîneur ?
Et non, montpellier1, ce n'est pas "consignes ou pas, un milieu doit faire des passes vers l'avant" : absolument tous les joueurs de foot sont conditionnés depuis leurs 13 ans à appliquer les consignes de leur entraîneur, ou au moins à jouer globalement de la façon dont ce dernier leur demande.

C'est une hypothèse hein, mais si cette hypothèse est valable, il est absolument normal que la prise d'initiatives dans la relance ne vienne pas de Skhiri, et c'est vers Der Zak qu'il faut se tourner pour s'en plaindre et pas vers le joueur (tout comme par exemple, au printemps 2015, il était absolument normal que notre arrière gauche nommé Congré ne soit pas porté sur le débordement et le centre sur son aile étant donné que ce n'était ni son registre, ni, vraisemblablement, ce que son entraîneur lui demandait de faire en priorité).
Avatar de l’utilisateur
Prongrol
International
International
Messages : 2028
Enregistré le : 18 nov. 10, 15:28
Localisation : En Auvergne (La Paillade)

Re: [13] Ellyes Skhiri (2018)

Message par Prongrol »

Source Whoscored

Shkiri :
-- 1 centre
-- 0 tir
-- 97 passes :

---- 12 : 30 mètres défensifs : 12%
---- 76 : Milieu : 78%
---- 9 : 30 derniers mètres : 9%

-------- 53 avant : 55%
-------- 43 arrière : 44 %
-------- 1 passe clé : 1 %


Lasne :
-- 2 centre
-- 1 tir
-- 94 passes :

---- 5 : 30 mètres défensifs : 5%
---- 66 : Milieu : 70 %
---- 23 : 30 derniers mètres : 24 %

-------- 56 avant : 59 %
-------- 38 arrière : 40 %
-------- 1 passe clé : 1 %


Pour moi shkiri a l'air plus défensif car il l'est comparé à Paulo et pour l'équilibre de l'équipe.
Allez Paillade Allez !!!
Avatar de l’utilisateur
Rogerson
International
International
Messages : 4294
Enregistré le : 19 juil. 14, 19:08
Localisation : Montarnaud

Re: [13] Ellyes Skhiri (2018)

Message par Rogerson »

La comparaison avec les stats donnent des indications mais il faut relativiser.
Un joueur sous pression aura moins de stats favorables qu'un joueur qui a toute liberté pour la transmission.
Je prends l'exemple de Thiago Motta qui passe 80% de son temps dans le rond central, libre de tout marquage et qui fait à toi à moi, la plupart du temps, avec ses partenaires du milieu ou de la défense.
Ses stats seront plus que bonnes, tant pour le nombre de ballons touchés que pour le nombre de passes et le taux de réussite.
Verrati en comparaison va davantage au combat, se projette davantage et prend beaucoup plus de risques, ce qui se traduira par des stats inférieures à son coéquipier, mais qui aura une tout autre influence sur le jeu.
Avatar de l’utilisateur
fabdu34
International
International
Messages : 7179
Enregistré le : 12 mai 09, 20:39
Localisation : La Ciotat

Re: [13] Ellyes Skhiri (2018)

Message par fabdu34 »

Sauf que Skhiri a plus un rôle de mil def sentinelle alors que Lasne joue plutôt en relayeur donc un poil plus haut sur le terrain, ils ont chacun un rôle déterminé par Der Zak et j'en reviens un peu à ce que disait JNP, ils ont tout simplement des consignes du coach qu'ils essaient d'appliquer au mieux en match, si tu inverses les rôles sur le terrain de Skhiri et de Lasne forcément tu verras le tunisien plus offensif, et je vois plus Ellyes polyvalent que Lasne, Paulo on l'a essayé sur plusieurs postes et il n'est à l'aise que sur un seul.
Mieux vaut toujours une sardine dans l'assiette qu'un thon qui nage.
Sersou le 17/02/2019
Avatar de l’utilisateur
Rogerson
International
International
Messages : 4294
Enregistré le : 19 juil. 14, 19:08
Localisation : Montarnaud

Re: [13] Ellyes Skhiri (2018)

Message par Rogerson »

fabdu34 a écrit :Sauf que Skhiri a plus un rôle de mil def sentinelle alors que Lasne joue plutôt en relayeur donc un poil plus haut sur le terrain, ils ont chacun un rôle déterminé par Der Zak et j'en reviens un peu à ce que disait JNP, ils ont tout simplement des consignes du coach qu'ils essaient d'appliquer au mieux en match, si tu inverses les rôles sur le terrain de Skhiri et de Lasne forcément tu verras le tunisien plus offensif, et je vois plus Ellyes polyvalent que Lasne, Paulo on l'a essayé sur plusieurs postes et il n'est à l'aise que sur un seul.

On peut bien évidemment interpréter ces positionnements par les consignes du coach, néanmoins j'ai quand même l'impression que dans la formule à cinq derrière, Lasne et Skhiri sont sur la même ligne comme récupérateurs.
Après selon les opportunités l'un ou l'autre a tout loisir de se projetter.
Par contre contre Angers, lorsque Sambia est entré Lasne s'est davantage positionné côté gauche, Sambia à droite, laissant Skhiri seul à la récupération dans l'axe.
Avatar de l’utilisateur
montpellier1
International
International
Messages : 3223
Enregistré le : 15 juil. 08, 14:09

Re: [13] Ellyes Skhiri (2018)

Message par montpellier1 »

Jean-Noël Perrin a écrit :
Stéphane a écrit :Je confirme les 3/4 des passes vers l'arriére , et le peu vers l'avant non dangereuses .
Ensuite, j'insiste un peu, mais comment est-ce que vous savez que cette absence supposée de passes vers l'avant ne vient pas d'une consigne de la part de l'entraîneur ?
Et non, montpellier1, ce n'est pas "consignes ou pas, un milieu doit faire des passes vers l'avant" : absolument tous les joueurs de foot sont conditionnés depuis leurs 13 ans à appliquer les consignes de leur entraîneur, ou au moins à jouer globalement de la façon dont ce dernier leur demande.
Tous les joueurs depuis leurs 5/6 ans (le foot ne commence pas à 13 ans) "entendent" des consignes de leur coach. Et non ils ne sont pas "conditionnés", j'aimerais bien mais ce n'est pas le cas. Ce sont avant tout des êtres humains qui gardent leur sensibilité et pas des robots.

Bref, c'est comme à l'école, tu as des joueurs qui respectent les consignes et d'autres qui ne les respectent pas. Tu en as aussi qui aimeraient les respecter mais qui n'y arrive pas. Tu en as qui font le maximum pour les respecter le plus possible mais qui de temps à autre oublient. Tu peux aussi avoir des joueurs qui n'en font qu'à leur tête et font ce qu'ils veulent sur le terrain (ceux là généralement jouent peu, encore que je ne suis pas certain qu'il soit possible pour un entraineur de donner une consigne à Leo Messi).

Pour toutes ces raisons, l'application d'une consigne d'un coach par un joueur, c'est loin d'être une science exacte.

Ensuite, tu penses vraiment que MDZ peut dire à Skhiri : "Surtout tu ne fais aucune passe vers l'avant, quoiqu'il arrive !" comment peut-on penser qu'un entraineur de l1 actuel souhaite qu'un de ses milieux de terrain ne fasse aucune passe vers l'avant ??? ça ne me parait peu crédible. Si c'était une consigne de MDZ, on verrait ce comportement chez un autre joueur lorsque Skhiri ne joue pas. Or ce n'est pas le cas. Ce comportement se retrouve exclusivement chez Skhiri en ce qui concerne les milieux de terrain, donc ça ne vient pas d'une consigne de MDZ.

Je suis à deux doigts de rematter mhsc-angers et de faire des stats précises sur Skhiri.

Ensuite pourquoi skhiri a un totem d'immunité ? Tout simplement parce qu'il n'y a pas de concurrence ! Sambia n'a pas tout à fait le même profil, il est + offensif et moins récupérateur dans l'âme. Quant à Piriz perso je ne le trouve pas prêt physiquement pour la L1 pour l'instant et je comprends que MDZ lui préfère Skhiri.

Mais je n'ai pas l'intention de brûler Skhiri, c'est un mec avec une très bonne mentalité, qui donne tout pour l'équipe à chaque match et qui fait plutôt bien son travail défensif. C'est juste que pour le niveau L1, je trouve ça un peu insuffisant, il suffirait qu'il s'oriente un peu plus vers l'avant de temps en temps, qu'il se force à relancer vers l'avant de temps en temps, je ne parle même pas de prise de risque parce que des fois il a le champ libre et n'envisage même pas d'essayer. Il pourrait au moins avancer vers l'avant, chercher un coéquipier, puis remiser derrière si c'est trop risqué, mais là il n'essaie même pas !! à un moment donné s'il veut jouer ailleurs il va falloir qu'il se sort les doigts à ce niveau là.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Noël Perrin
International
International
Messages : 6213
Enregistré le : 25 nov. 07, 00:06

Re: [13] Ellyes Skhiri (2018)

Message par Jean-Noël Perrin »

Montpellier1, j'en reviens toujours au même exemple, mais on a eu pendant 18 mois un entraîneur qui a titularisé Congré et Deplagne aux postes d'arrières latéraux (alors qu'il disposait au départ de la saison d'un Tiéné plus offensif et bien meilleur centreur). Et qui expliquait noir sur blanc que pour lui, il n'était pas nécessaire qu'un arrière latéral déborde et se retrouve haut dans le camp adverse pour participer suffisamment à son goût aux tâches offensives.
Ceci malgré le lieu commun assez répandu comme quoi "en 2015, il est impossible de jouer au foot sans avoir des latéraux qui proposent des solutions offensives", à mon avis comparable avec celui que tu sous-entends comme quoi, en 2018, il serait impossible à haut niveau d'avoir un milieu défensif qui n'est pas chargé de la relance et des passes tranchantes.

Donc oui, je pense qu'un Der Zak demandant à Skhiri de ne pas se charger des passes qui "cassent les lignes" et de laisser cette responsabilité à d'autres joueurs, c'est parfaitement envisageable.
Et ce que je veux dire, sans aller jusqu'à parler de joueurs conditionnés à obéir à leur entraîneur (même si je suis à peu près persuadé qu'en dehors des supercracks, c'est un critère de sélection essentiel dans les 150 étapes entre les catégories de jeunes et le niveau d'un titulaire en L1), c'est qu'on ne peut pas, de mon point de vue, reprocher à un joueur de jouer conformément à ce que son entraîneur lui demande.
Je ne sais pas si en l'occurrence c'est le cas de MDZ, mais avant de défoncer Skhiri - pour ceux qui le font - dans ce domaine, c'est une question à se poser.

Enfin, je ne parle pas de comparer Skhiri aux autres milieux montpelliérains, mais bien à ceux qui jouent à son poste de milieu défensif reculé devant la défense lorsqu'il n'y est pas titulaire. Et je ne suis vraiment, vraiment, vraiment pas certain qu'il y ait une différence nette entre lui et ceux qui l'ont remplacé lorsqu'il était absent. De toute façon, vu qu'il a joué pratiquement tous les matchs à ce poste, ce cas de figure ne s'est pratiquement pas produit à part en Coupe de France contre des L2 ou des amateurs, difficile d'en tirer quelque chose de significatif à mon avis
Avatar de l’utilisateur
le do
International
International
Messages : 2081
Enregistré le : 01 janv. 07, 17:01
Localisation : Claret

Re: [13] Ellyes Skhiri (2018)

Message par le do »

montpellier1 a écrit :
Jean-Noël Perrin a écrit :
Stéphane a écrit :Je confirme les 3/4 des passes vers l'arriére , et le peu vers l'avant non dangereuses .
Ensuite, j'insiste un peu, mais comment est-ce que vous savez que cette absence supposée de passes vers l'avant ne vient pas d'une consigne de la part de l'entraîneur ?
Et non, montpellier1, ce n'est pas "consignes ou pas, un milieu doit faire des passes vers l'avant" : absolument tous les joueurs de foot sont conditionnés depuis leurs 13 ans à appliquer les consignes de leur entraîneur, ou au moins à jouer globalement de la façon dont ce dernier leur demande.
Ensuite, tu penses vraiment que MDZ peut dire à Skhiri : "Surtout tu ne fais aucune passe vers l'avant, quoiqu'il arrive !" comment peut-on penser qu'un entraineur de l1 actuel souhaite qu'un de ses milieux de terrain ne fasse aucune passe vers l'avant ??? ça ne me parait peu crédible. Si c'était une consigne de MDZ, on verrait ce comportement chez un autre joueur lorsque Skhiri ne joue pas. Or ce n'est pas le cas. Ce comportement se retrouve exclusivement chez Skhiri en ce qui concerne les milieux de terrain, donc ça ne vient pas d'une consigne de MDZ
mais enfin, il ne lui demande pas de ne faire aucune passe vers l'avant puisque les statistiques montrent que 55% de ses passes vont vers l'avant !
par contre, la consigne de Der Zak peut être "ne tente aucune passe dangereuse vers l'avant dans ta position". et ça on peut le comprendre. un milieu défensif qui récupère un ballon participe au lancement du jeu vers l'avant et ses coéquipiers se projettent potentiellement à ce moment-là vers le but adverse. si on perd le ballon (surtout chez nous) on est peut-être déjà découvert sur les ailes et nos joueurs ne sont plus dans le sens du jeu.
Alors on s'dit qu'on l'a bien eu (ouais !)
Et qu'c'est pas lui qui nous aura (noooon !)
Et hop ! La fête continue !
Et on est là pour fêter ça...

Don't stop me now...
Wolfforest4
International
International
Messages : 8297
Enregistré le : 25 mai 11, 17:13

Re: [13] Ellyes Skhiri (2018)

Message par Wolfforest4 »

le do a écrit :
montpellier1 a écrit :
Jean-Noël Perrin a écrit :
Ensuite, j'insiste un peu, mais comment est-ce que vous savez que cette absence supposée de passes vers l'avant ne vient pas d'une consigne de la part de l'entraîneur ?
Et non, montpellier1, ce n'est pas "consignes ou pas, un milieu doit faire des passes vers l'avant" : absolument tous les joueurs de foot sont conditionnés depuis leurs 13 ans à appliquer les consignes de leur entraîneur, ou au moins à jouer globalement de la façon dont ce dernier leur demande.
Ensuite, tu penses vraiment que MDZ peut dire à Skhiri : "Surtout tu ne fais aucune passe vers l'avant, quoiqu'il arrive !" comment peut-on penser qu'un entraineur de l1 actuel souhaite qu'un de ses milieux de terrain ne fasse aucune passe vers l'avant ??? ça ne me parait peu crédible. Si c'était une consigne de MDZ, on verrait ce comportement chez un autre joueur lorsque Skhiri ne joue pas. Or ce n'est pas le cas. Ce comportement se retrouve exclusivement chez Skhiri en ce qui concerne les milieux de terrain, donc ça ne vient pas d'une consigne de MDZ
mais enfin, il ne lui demande pas de ne faire aucune passe vers l'avant puisque les statistiques montrent que 55% de ses passes vont vers l'avant !
par contre, la consigne de Der Zak peut être "ne tente aucune passe dangereuse vers l'avant dans ta position". et ça on peut le comprendre. un milieu défensif qui récupère un ballon participe au lancement du jeu vers l'avant et ses coéquipiers se projettent potentiellement à ce moment-là vers le but adverse. si on perd le ballon (surtout chez nous) on est peut-être déjà découvert sur les ailes et nos joueurs ne sont plus dans le sens du jeu.
C'est exactement ça. La consigne n'est pas "aucune passe vers l'avant", mais plutôt "prise de risque MINIMALE". On l'a vu, une perte de balle dans sa position, ça peut offrir une belle occasion de but a l'adversaire... Et concéder des oaccaz, ne pas avoir une assise défensive solide, ça DerZak pas content !!
Avatar de l’utilisateur
zig
International
International
Messages : 12318
Enregistré le : 27 déc. 06, 15:51
Localisation : Nîmes

Re: [13] Ellyes Skhiri (2018)

Message par zig »

montpellier1 a écrit : C'est juste que pour le niveau L1, je trouve ça un peu insuffisant,
Donc on est 6ème en L1 avec un milieu défensif qui n'a pas le niveau L1 mais joue tous les matches (pareil pour son compère du milieu), avec des attaquants foireux qui ne savent pas cadrer un tir et un Congré qui joue beaucoup trop souvent au goût de certains compte tenu que c'est une quiche.
Je crois qu'il faut retourner brûler un cierge à Lourdes.
"La France est un paradis peuplé de gens qui se croient en enfer" Sylvain Tesson
Avatar de l’utilisateur
Rogerson
International
International
Messages : 4294
Enregistré le : 19 juil. 14, 19:08
Localisation : Montarnaud

Re: [13] Ellyes Skhiri (2018)

Message par Rogerson »

A moment donné il faut être conscient que nous n'avons pas à chaque poste les meilleurs éléments de L1.
Une équipe moyenne est faite d'individualités qui présentent chacune des forces et des faiblesses.
L'intérêt est que les forces soient plus nombreuses que les faiblesses.
Si certains joueurs présentent de temps à autre certaines lacunes et que la solidarité qui anime le groupe
les compense, où est le problème.
Lorsque l'on assiste à une rencontre, on y va pour voir une équipe et non pour un joueur en particulier ( nous ne sommes pas le PSG ou Barcelone) donc si notre club se retrouve en 6ème position, essayons d'y trouver quelque intérêt, et cessons de tirer à boulet rouge sur un tel ou un tel.
DZ devrait composer avec cinq ou six joueurs seulement s'il devait mettre au rebut tous les noms qui ne trouvent pas grâce aux yeux des supporters. La liste est longue, trop longue alors que les indésirables sont partis.
Ainsi va la vie...
Avatar de l’utilisateur
le do
International
International
Messages : 2081
Enregistré le : 01 janv. 07, 17:01
Localisation : Claret

Re: [13] Ellyes Skhiri (2018)

Message par le do »

à Montpellier, les absents ont toujours raison, ce qui sous-entend que les présents ont toujours tort :lol:
Alors on s'dit qu'on l'a bien eu (ouais !)
Et qu'c'est pas lui qui nous aura (noooon !)
Et hop ! La fête continue !
Et on est là pour fêter ça...

Don't stop me now...
Avatar de l’utilisateur
montpellier1
International
International
Messages : 3223
Enregistré le : 15 juil. 08, 14:09

Re: [13] Ellyes Skhiri (2018)

Message par montpellier1 »

Jean-Noël Perrin a écrit :Montpellier1, j'en reviens toujours au même exemple, mais on a eu pendant 18 mois un entraîneur qui a titularisé Congré et Deplagne aux postes d'arrières latéraux (alors qu'il disposait au départ de la saison d'un Tiéné plus offensif et bien meilleur centreur). Et qui expliquait noir sur blanc que pour lui, il n'était pas nécessaire qu'un arrière latéral déborde et se retrouve haut dans le camp adverse pour participer suffisamment à son goût aux tâches offensives.
Ceci malgré le lieu commun assez répandu comme quoi "en 2015, il est impossible de jouer au foot sans avoir des latéraux qui proposent des solutions offensives", à mon avis comparable avec celui que tu sous-entends comme quoi, en 2018, il serait impossible à haut niveau d'avoir un milieu défensif qui n'est pas chargé de la relance et des passes tranchantes.

Donc oui, je pense qu'un Der Zak demandant à Skhiri de ne pas se charger des passes qui "cassent les lignes" et de laisser cette responsabilité à d'autres joueurs, c'est parfaitement envisageable.
Et ce que je veux dire, sans aller jusqu'à parler de joueurs conditionnés à obéir à leur entraîneur (même si je suis à peu près persuadé qu'en dehors des supercracks, c'est un critère de sélection essentiel dans les 150 étapes entre les catégories de jeunes et le niveau d'un titulaire en L1), c'est qu'on ne peut pas, de mon point de vue, reprocher à un joueur de jouer conformément à ce que son entraîneur lui demande.
Je ne sais pas si en l'occurrence c'est le cas de MDZ, mais avant de défoncer Skhiri - pour ceux qui le font - dans ce domaine, c'est une question à se poser.

Enfin, je ne parle pas de comparer Skhiri aux autres milieux montpelliérains, mais bien à ceux qui jouent à son poste de milieu défensif reculé devant la défense lorsqu'il n'y est pas titulaire. Et je ne suis vraiment, vraiment, vraiment pas certain qu'il y ait une différence nette entre lui et ceux qui l'ont remplacé lorsqu'il était absent. De toute façon, vu qu'il a joué pratiquement tous les matchs à ce poste, ce cas de figure ne s'est pratiquement pas produit à part en Coupe de France contre des L2 ou des amateurs, difficile d'en tirer quelque chose de significatif à mon avis

Alors pourquoi quand skhiri ne joue pas on ne voit pas un autre milieu montpelliérain adopter la conduite de Skhiri et suivre les supposées consignes de MDZ ?
Avatar de l’utilisateur
montpellier1
International
International
Messages : 3223
Enregistré le : 15 juil. 08, 14:09

Re: [13] Ellyes Skhiri (2018)

Message par montpellier1 »

zig a écrit :
montpellier1 a écrit : C'est juste que pour le niveau L1, je trouve ça un peu insuffisant,
Donc on est 6ème en L1 avec un milieu défensif qui n'a pas le niveau L1 mais joue tous les matches (pareil pour son compère du milieu), avec des attaquants foireux qui ne savent pas cadrer un tir et un Congré qui joue beaucoup trop souvent au goût de certains compte tenu que c'est une quiche.
Je crois qu'il faut retourner brûler un cierge à Lourdes.
Cette 6 ème place il faut la relativiser parce que cette saison le championnat est très particulier, tu as 4 gros devant qui foncent, et toutes les autres équipes qui sont assez proches en terme de niveau et de points. Cette 6 ème place à mon avis on la doit surtout à lecomte et a nos latéraux de très bons niveaux qui ne resteront pas longtemps à Montpellier.

Je n'ai pas dit "Skhiri n'a pas le niveau L1". Pour mieux préciser mon idée je dirais : "j'atends un peu + d'un milieu de L1 que se contenter de défendre et faire des passes faciles en retrait à ses défenseurs".
Avatar de l’utilisateur
montpellier1
International
International
Messages : 3223
Enregistré le : 15 juil. 08, 14:09

Re: [13] Ellyes Skhiri (2018)

Message par montpellier1 »

Rogerson a écrit :A moment donné il faut être conscient que nous n'avons pas à chaque poste les meilleurs éléments de L1.
Une équipe moyenne est faite d'individualités qui présentent chacune des forces et des faiblesses.
L'intérêt est que les forces soient plus nombreuses que les faiblesses.
Si certains joueurs présentent de temps à autre certaines lacunes et que la solidarité qui anime le groupe
les compense, où est le problème.
Lorsque l'on assiste à une rencontre, on y va pour voir une équipe et non pour un joueur en particulier ( nous ne sommes pas le PSG ou Barcelone) donc si notre club se retrouve en 6ème position, essayons d'y trouver quelque intérêt, et cessons de tirer à boulet rouge sur un tel ou un tel.
DZ devrait composer avec cinq ou six joueurs seulement s'il devait mettre au rebut tous les noms qui ne trouvent pas grâce aux yeux des supporters. La liste est longue, trop longue alors que les indésirables sont partis.
Ainsi va la vie...
Je suis d'accord avec ce que tu as dit. Personnellement je ne tire pas à boulet rouge sur Skhiri (sur congré oui :lol: ). Est-ce qu'on a encore le droit d'émettre une critique sur un joueur ou alors puisqu'on est 6 èmes on a juste le droit de fermer sa bouche ? Si on dit à Skhiri "c'est bien mon petit, tu es un excellent joueur" déjà on est un menteur, de 2 il ne progressera jamais, de 3 il ne quittera jamais montpellier pour un meilleur club.

Moi j'ai envie de lui dire : "ce que tu fais c'est pas mal, mais si tu veux être meilleur, jouer dans un meilleur club un jour, il va falloir que tu progresses dans la relance et que tu t'habitues à jouer un peu plus souvent vers l'avant". Malheur ! Qu'est ce que je n'ai pas dit en disant cela ! :honte:
Avatar de l’utilisateur
montpellier1
International
International
Messages : 3223
Enregistré le : 15 juil. 08, 14:09

Re: [13] Ellyes Skhiri (2018)

Message par montpellier1 »

le do a écrit :
montpellier1 a écrit :
Jean-Noël Perrin a écrit :
Ensuite, j'insiste un peu, mais comment est-ce que vous savez que cette absence supposée de passes vers l'avant ne vient pas d'une consigne de la part de l'entraîneur ?
Et non, montpellier1, ce n'est pas "consignes ou pas, un milieu doit faire des passes vers l'avant" : absolument tous les joueurs de foot sont conditionnés depuis leurs 13 ans à appliquer les consignes de leur entraîneur, ou au moins à jouer globalement de la façon dont ce dernier leur demande.
Ensuite, tu penses vraiment que MDZ peut dire à Skhiri : "Surtout tu ne fais aucune passe vers l'avant, quoiqu'il arrive !" comment peut-on penser qu'un entraineur de l1 actuel souhaite qu'un de ses milieux de terrain ne fasse aucune passe vers l'avant ??? ça ne me parait peu crédible. Si c'était une consigne de MDZ, on verrait ce comportement chez un autre joueur lorsque Skhiri ne joue pas. Or ce n'est pas le cas. Ce comportement se retrouve exclusivement chez Skhiri en ce qui concerne les milieux de terrain, donc ça ne vient pas d'une consigne de MDZ
mais enfin, il ne lui demande pas de ne faire aucune passe vers l'avant puisque les statistiques montrent que 55% de ses passes vont vers l'avant !
par contre, la consigne de Der Zak peut être "ne tente aucune passe dangereuse vers l'avant dans ta position". et ça on peut le comprendre. un milieu défensif qui récupère un ballon participe au lancement du jeu vers l'avant et ses coéquipiers se projettent potentiellement à ce moment-là vers le but adverse. si on perd le ballon (surtout chez nous) on est peut-être déjà découvert sur les ailes et nos joueurs ne sont plus dans le sens du jeu.
Ah ben si les statistiques le disent alors... J'ai la flemme d'épiloguer sur les statistiques, je préfère aller au stade pour me faire ma propre opinion. Les statistiques elles disent quoi sur Bérigaud ? Que c'est un super joueur parce qu'il cadre 90% de ses frappes ?
Avatar de l’utilisateur
le do
International
International
Messages : 2081
Enregistré le : 01 janv. 07, 17:01
Localisation : Claret

Re: [13] Ellyes Skhiri (2018)

Message par le do »

parfois, les statistiques permettent de valider ou d'invalider l'opinion que l'on se fait d'un joueur ou d'une équipe que l'on a vu au stade.

exemple : "Contre le Sco, Skhiri n'a joué que vers l'arrière" --> les stats montrent que 55% de ses passes lors du match contre Angers ont été dirigées vers l'avant (post de Pongrol le 6/02 à 11:20 - pas trop dur à retrouver c'est en haut de la page).

Maintenant, si quand les stats contredisent une impression, on préfère rester sur l'impression, on a jamais tort, ça c'est sûr :lol:

(Bérigaud auraient pu être un super joueur s'il avait converti 90% de ses 90% de frappes cadrées :p )
Alors on s'dit qu'on l'a bien eu (ouais !)
Et qu'c'est pas lui qui nous aura (noooon !)
Et hop ! La fête continue !
Et on est là pour fêter ça...

Don't stop me now...
Avatar de l’utilisateur
Bamogoal
International
International
Messages : 7504
Enregistré le : 20 févr. 07, 18:55
Localisation : cantal

Re: [13] Ellyes Skhiri (2018)

Message par Bamogoal »

le do a écrit :parfois, les statistiques permettent de valider ou d'invalider l'opinion que l'on se fait d'un joueur ou d'une équipe que l'on a vu au stade.

exemple : "Contre le Sco, Skhiri n'a joué que vers l'arrière" --> les stats montrent que 55% de ses passes lors du match contre Angers ont été dirigées vers l'avant (post de Pongrol le 6/02 à 11:20 - pas trop dur à retrouver c'est en haut de la page).

Maintenant, si quand les stats contredisent une impression, on préfère rester sur l'impression, on a jamais tort, ça c'est sûr :lol:

(Bérigaud auraient pu être un super joueur s'il avait converti 90% de ses 90% de frappes cadrées :p )
après une passe d'1m vers l'avant et de 10m latéralement est donc considéré comme une passe "vers l'avant" :smile: , alors qu'elle ne sert pas à grand chose ...
mais bon le " ce sont les consignes" du coach j'ai bien rit. Car ils se sont succédés, et skiri a toujours joué , et de la même façon, voir régresser cette saison . Bref, on verra bien ce soir contre Lyon si ces fameuses consignes sont appliquées à son remplaçant qu'on voit rarement malheureusement.
Les mêmes qui défendent Skiri défendaient le talentueux Jonas Martin, çà me rassure un peu :smile:
Avatar de l’utilisateur
le do
International
International
Messages : 2081
Enregistré le : 01 janv. 07, 17:01
Localisation : Claret

Re: [13] Ellyes Skhiri (2018)

Message par le do »

non mais quand même, sérieusement, vous n'envisagez pas du tout que la limitation de passes vers l'avant, en particulier des passes "osées" puissent être une consigne du coach ?
Alors on s'dit qu'on l'a bien eu (ouais !)
Et qu'c'est pas lui qui nous aura (noooon !)
Et hop ! La fête continue !
Et on est là pour fêter ça...

Don't stop me now...
Avatar de l’utilisateur
Bamogoal
International
International
Messages : 7504
Enregistré le : 20 févr. 07, 18:55
Localisation : cantal

Re: [13] Ellyes Skhiri (2018)

Message par Bamogoal »

le do a écrit :non mais quand même, sérieusement, vous n'envisagez pas du tout que la limitation de passes vers l'avant, en particulier des passes "osées" puissent être une consigne du coach ?
bien sûr que ça peut l'être, mais dans ce cas là ce n'est pas le cas du tout. Même dans une interview Skiri avouait qu'il ne prenait pas assez de risques et ne jouait pas assez au ballon
Avatar de l’utilisateur
Jean-Noël Perrin
International
International
Messages : 6213
Enregistré le : 25 nov. 07, 00:06

Re: [13] Ellyes Skhiri (2018)

Message par Jean-Noël Perrin »

montpellier1 a écrit :Alors pourquoi quand skhiri ne joue pas on ne voit pas un autre milieu montpelliérain adopter la conduite de Skhiri et suivre les supposées consignes de MDZ ?
Ne le prends pas mal, mais je ne penses pas que cette impression (selon laquelle l'attitude des milieux qui jouent à sa place lorsqu'il est absent serait fondamentalement différente de celle de Skhiri en terme de passes vers l'avant/prises de risque) soit basée sur grand-chose.
Je regarde le temps de jeu de Skhiri depuis l'intronisation de MDZ. Il a raté trois matchs de championnat dans la saison : face à Dijon et Strabsourg en début de saison, et le 0-0 à Gerland en novembre. Lors de ces trois matchs, Piriz a occupé son poste. Je ne prétends pas avoir analysé sa performance de près, mais je doute que ç'ait été le jour et la nuit entre Piriz et Skhiri, d'autant plus que, dans mes souvenirs :
- à Dijon, on fait un non-match total, j'ai du mal à imaginer que Piriz ait fait preuve de qualités exceptionnelles de jeu vers l'avant ou de cassage de lignes ;
- à Lyon, on fait un excellent match sur le plan défensif (y compris dans le harcèlement de l'adversaire à la relance), mais rien de transcendant dans le jeu avec le ballon.
Reste éventuellement Montpellier-Strasbourg, sur lequel je veux bien envisager que Piriz se soit montré à son avantage sur ce plan : soit, mais 90 minutes, c'est un peu léger pour en tirer des conclusions définitives, d'autant qu'on a changé de système entretemps (on jouait en 4-4-2 voire 4-2-4 à l'époque).

Le reste du temps, Skhiri, c'est 100% du temps de jeu possible, il n'a même pas été remplacé. Je ne comprends pas comment vous pouvez affirmer de but en blanc "quand un autre joueur que Skhiri joue à son poste, il joue vers l'avant" : la situation ne s'est quasiment pas produite de la saison. Sambia, Lasne ou Sessègnon avant son départ jouent ou jouaient davantage vers l'avant : oui, mais ils jouent à côté de Skhiri et n'ont pas le même rôle. Et j'ai également tendance à me dire que, si Skhiri ne rate pas une minute quand il est disponible, c'est peut-être parce qu'il fait ce que Der Zak lui demande de faire...

@Bamogoal : justement, je ne suis pas d'accord avec toi, mes souvenirs (mais c'est une impression) de Skhiri à ses débuts sous Hantz ne sont justement pas ceux d'un joueur aussi timoré balle au pied que lors de certains matchs cette saison.
ArnaudC
2ème Division
2ème Division
Messages : 315
Enregistré le : 24 oct. 13, 10:43
Localisation : Paris

Re: [13] Ellyes Skhiri (2018)

Message par ArnaudC »

Bamogoal a écrit :après une passe d'1m vers l'avant et de 10m latéralement est donc considéré comme une passe "vers l'avant" :smile: , alors qu'elle ne sert pas à grand chose ...
mais bon le " ce sont les consignes" du coach j'ai bien rit. Car ils se sont succédés, et skiri a toujours joué , et de la même façon, voir régresser cette saison . Bref, on verra bien ce soir contre Lyon si ces fameuses consignes sont appliquées à son remplaçant qu'on voit rarement malheureusement.
Les mêmes qui défendent Skiri défendaient le talentueux Jonas Martin, çà me rassure un peu :smile:
Salut Bamogoal, tu suis l'équipe depuis longtemps, et je suis étonné que tu ne fasses pas le lien entre notre tactique actuelle en 5-3-2 et le fait que Shkiri fasse des passes latérales ou vers l'arriere.

En 5-3-2 (mais je peux me tromper), tu comptes sur tes latéraux pour faire remonter le ballon, et Shkiri est bon dans ce registre de distribution sur les cotés. Lui demander de jouer vers l'avant alors qu'a priori il n'a devant lui que Lasne, Dolly (ou sambia), et Ikoné-Sio, donc 4 joueurs. Hors si ces 4 joueurs sont déja pris par un adversaire, ou dans une mauvaise position pour recevoir la balle, ça sert a quoi de jouer vers l'avant ?

Je pense, comme il est dit plus haut, qu'il la joue safe, et que la consigne c'est tu passes la balle, sans la perdre, tout en distribuant le jeu.

Peut etre verrait-on un autre shkiri si on jouait en 3-5-2 ou 3-4-3 , ou même en 442/433. difficile pour un milieu récupérateur de briller par son jeu vers l'avant dans un schema en 5-3-2...
Avatar de l’utilisateur
Rogerson
International
International
Messages : 4294
Enregistré le : 19 juil. 14, 19:08
Localisation : Montarnaud

Re: [13] Ellyes Skhiri (2018)

Message par Rogerson »

Et si c'était tout simplement sa façon de jouer.
Je ne trouve pas de différence significative par rapport au système de jeu proposé et même avec les différents entraîneurs.
Tout juste je l'ai trouvé plus à la peine lorsqu'on l'avait mis sur le côté.
Skhiri joue avec ses armes, une grosse débauche d'énergie, une abnégation sans faille et un respect des consignes qui font de lui un pion essentiel dans l'entre-jeu, aux yeux de DZ.
Ces qualités compensent quelque peu ses lacunes techniques et son manque de prise d'initiative.
Il est beaucoup plus à l'aise lorsqu'il jouit d'une grande liberté de marquage et plus en difficulté lorsqu'il est pressé.
Les stats favorables qu' il a, découlent de la grande marge manoeuvre que son rôle de récupérateur lui octroie, et les erreurs les plus criantes proviennent de sa difficulté à jouer vite et bien lorsque l'adversaire le harcèle. Sa relative lenteur expliquant en partie cet état de fait.
Lasne par exemple à une faculté plus grande à se sortir de situations plus compliquées.
Il demeure que la diversité des joueurs qui composent une équipe et leur qualité propre forment un ensemble sur lequel elle doit être jugée, plus encore que l'individu lui même. Le football est un sport collectif avant tout, ne l'oublions pas.
Un jour un tel sera transparent alors qu'un autre brillera de mille feux, et la fois d'après ce sera peut-être le contraire.
DZ est bien placé pour faire des choix, et s'il accorde sa confiance à certains, il faut les respecter.
Dans la mesure où les résultats suivent, Skhiri ou un autre , il a sa légitimité et c'est bien le plus important
Avatar de l’utilisateur
montpellier1
International
International
Messages : 3223
Enregistré le : 15 juil. 08, 14:09

Re: [13] Ellyes Skhiri (2018)

Message par montpellier1 »

Jean-Noël Perrin a écrit :
montpellier1 a écrit :Alors pourquoi quand skhiri ne joue pas on ne voit pas un autre milieu montpelliérain adopter la conduite de Skhiri et suivre les supposées consignes de MDZ ?
Ne le prends pas mal, mais je ne penses pas que cette impression (selon laquelle l'attitude des milieux qui jouent à sa place lorsqu'il est absent serait fondamentalement différente de celle de Skhiri en terme de passes vers l'avant/prises de risque) soit basée sur grand-chose.
Je regarde le temps de jeu de Skhiri depuis l'intronisation de MDZ. Il a raté trois matchs de championnat dans la saison : face à Dijon et Strabsourg en début de saison, et le 0-0 à Gerland en novembre. Lors de ces trois matchs, Piriz a occupé son poste. Je ne prétends pas avoir analysé sa performance de près, mais je doute que ç'ait été le jour et la nuit entre Piriz et Skhiri, d'autant plus que, dans mes souvenirs :
- à Dijon, on fait un non-match total, j'ai du mal à imaginer que Piriz ait fait preuve de qualités exceptionnelles de jeu vers l'avant ou de cassage de lignes ;
- à Lyon, on fait un excellent match sur le plan défensif (y compris dans le harcèlement de l'adversaire à la relance), mais rien de transcendant dans le jeu avec le ballon.
Reste éventuellement Montpellier-Strasbourg, sur lequel je veux bien envisager que Piriz se soit montré à son avantage sur ce plan : soit, mais 90 minutes, c'est un peu léger pour en tirer des conclusions définitives, d'autant qu'on a changé de système entretemps (on jouait en 4-4-2 voire 4-2-4 à l'époque).

Le reste du temps, Skhiri, c'est 100% du temps de jeu possible, il n'a même pas été remplacé. Je ne comprends pas comment vous pouvez affirmer de but en blanc "quand un autre joueur que Skhiri joue à son poste, il joue vers l'avant" : la situation ne s'est quasiment pas produite de la saison. Sambia, Lasne ou Sessègnon avant son départ jouent ou jouaient davantage vers l'avant : oui, mais ils jouent à côté de Skhiri et n'ont pas le même rôle. Et j'ai également tendance à me dire que, si Skhiri ne rate pas une minute quand il est disponible, c'est peut-être parce qu'il fait ce que Der Zak lui demande de faire...

@Bamogoal : justement, je ne suis pas d'accord avec toi, mes souvenirs (mais c'est une impression) de Skhiri à ses débuts sous Hantz ne sont justement pas ceux d'un joueur aussi timoré balle au pied que lors de certains matchs cette saison.
Et le match de CDF contre lyon ?
Avatar de l’utilisateur
Jean-Noël Perrin
International
International
Messages : 6213
Enregistré le : 25 nov. 07, 00:06

Re: [13] Ellyes Skhiri (2018)

Message par Jean-Noël Perrin »

montpellier1 a écrit :Et le match de CDF contre lyon ?
Ah oui, pardon, je n'avais consulté que les matchs de championnat (il y a donc aussi celui contre Lorient où il joue en défense centrale).
Admettons, mais :
1. je persiste à trouver que citer un seul match est un peu léger et qu'il faudrait voir ce que cela donne sur la durée. Et ça concerne exclusivement Sambia, donc pas "n'importe quel joueur aligné à ce poste lorsque Skhiri ne joue pas" (tu le disais déjà toi-même en citant Piriz). Mais bon, admettons, donc.
2. Ceci étant, tu ne penses pas par ailleurs que si Sambia joue davantage vers l'avant sur ce match-là, c'est parce qu'il a pris l'habitude d'évoluer à un autre poste où on lui demande de jouer vers l'avant justement parce qu'il est milieu relayeur/box-to-box et pas en pointe basse du triangle montpelliérain ? Et que, donc, quand il se retrouve ponctuellement à un poste différent, il en reste forcément quelque chose ?

Je pense que par "consignes", il ne faut pas entendre "consignes sur un match donné", mais bien "registre dans lequel ton entraîneur souhaite te voir évoluer d'une manière générale tout au long de la saison". Et je pense qu'il est possible si Skhiri joue de la façon dont on le voie jouer, c'est entre autres parce qu'au cours de la saison, des entraînements, de l'enchaînement des matchs, etc., le staff lui fait prendre l'habitude de jouer comme ça. Pas exclusivement, hein, ma vision n'est pas binaire à ce point, mais je pense que c'est quelque chose à envisager, et que vous ne pouvez pas le balayer d'un revers de main sur la base de 90 minutes dans la saison (a fortiori où on décale à ce poste un joueur à qui on demande habituellement quelque chose de complètement différent).
D'autant plus qu'en ce qui me concerne, je trouve que cette restriction de sa part est un phénomène relativement récent, que je n'avais pas spécialement noté lors de ses débuts à ce poste sous Hantz.

Enfin, j'insiste hein, mais :
- on aurait pu voir le trio Sambia-Sessègnon-Lasne (ou même Ikoné à l'un de ces postes comme la semaine dernière) bien plus tôt dans la saison qu'en février, et je constate le staff n'a jamais pris l'initiative de le faire ;
- après cet intermède ponctuel, je constate que le staff a illico titularisé à nouveau Skhiri devant la défense comme lors de 95% des matchs précédents.
Vous ne pensez pas que ce que ça illustre, c'est que, même si ce qu'il fait ne vous satisfait pas vous, ça satisfait ceux qui décident des joueurs alignés ? Et que donc, ce que Skhiri ne fait pas assez à vos yeux ne fait pas partie de ce que le staff attend qu'il fasse hors remaniement ponctuel lié à l'enchaînement des matchs ?
Répondre