Geoffrey Jourdren

Actualité et souvenirs des anciens de la Paillade

Modérateur : Arbitres

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Great Milenko
International
International
Messages : 3249
Enregistré le : 23 mai 12, 22:35
Localisation : Sur les genoux de Carla
Contact :

Re: Geoffrey Jourdren

Message par Great Milenko »

ben13 a écrit :@toch tu vois, ça doit être ça la mémoire sélective...je me souvenais vraiment d'un olmeta plutôt beau joueur malgrè les insultes.
En réalité, il était monté dans les tribunes pour mettre des pains à des gens qui insultaient directement sa famille qui était présente dans le stade ce soir-là.
C'est quand même une nuance importante.
Moralisateur, censeur et haineux.
Georges le yéti
Espoir
Espoir
Messages : 1553
Enregistré le : 25 sept. 07, 15:20
Localisation : Bergen

Re: Geoffrey Jourdren

Message par Georges le yéti »

Cette triste affaire me fait un peu penser à celle de Cantona, lorsqu'aux Costières il balance le ballon sur l'arbitre. Geoffrey est désormais tricard en France (je le regrette tellement...), je ne vois qu'un exil dans un vrai pays de foot pour le relancer (comme Canto sitôt après l'annonce de sa suspension).
Avatar de l’utilisateur
Bups
Espoir
Espoir
Messages : 1929
Enregistré le : 01 août 09, 16:43
Localisation : Down Under

Re: Geoffrey Jourdren

Message par Bups »

C'est bien triste pour Geoffrey et je partage l'avis de le do. En même temps, quand on voit comment certains supporters du MHSC ne reconnaissaient déjà pas ses mérites chez nous ...

C'est quand même le deuxième gardien hyper talentueux d'une même génération, après Johann Carrasso, à galérer sévèrement même si les deux n'auront à l'évidence pas le même palmarès une fois les gants raccrochés.
Avatar de l’utilisateur
Rogerson
International
International
Messages : 4294
Enregistré le : 19 juil. 14, 19:08
Localisation : Montarnaud

Re: Geoffrey Jourdren

Message par Rogerson »

Joudren était l'invité jeudi soir des "Vestiaires de SFR sport.
Personnage atypique s'il en est, Geoffrey est revenu sur sa carrière et son parcours Montpelliérain.
On sent chez lui une pointe d'amertume d'être parti ainsi de son club de coeur.
Il n'en veut pas plus que ça aux dirigeants et respecte leur choix de ne pas l'avoir prolongé, mais il demeure que ses propos sont empreints d'une certaine nostalgie.
Il se serait bien vu terminer sa carrière à Montpellier.
Il évoque aussi Loulou qu'il considère comme un second père et à qui il doit beaucoup. Son émotion lorsqu'il l'évoque traduit une grande sincérité.
Il rend hommage aussi à Girard et Courbis, deux entraîneurs pour qui il a le plus grand respect.
Concernant le buzz sur sa non sélection en EDF, il a relativisé les choses, précisant que ses propos sont sortis du contexte et qu'il ne se prenait pas pour une star.
Il n'a simplement pas compris pourquoi l'année du titre par exemple, Costil lui avait été préféré alors qu'il avait de meilleures stats et performances.
Son franc parler est pour beaucoup dans l'image très moyenne qu'il donne, mais comme on dit chez nous
c'est pas un mauvais bougre!
Georges le yéti
Espoir
Espoir
Messages : 1553
Enregistré le : 25 sept. 07, 15:20
Localisation : Bergen

Re: Geoffrey Jourdren

Message par Georges le yéti »

Je crains que notre ours ne se mette encore dans de beaux draps. A mes yeux le fond de ses déclarations se tient, mais la forme laisse franchement à désirer vis-à-vis de son club.

https://youtu.be/eyHIa0wQ5hM
Avatar de l’utilisateur
Elzias
International
International
Messages : 5376
Enregistré le : 09 juil. 09, 11:57

Re: Geoffrey Jourdren

Message par Elzias »

Les réactions des supporters sont unanimement positives : ils saluent sa sincérité. En plus de réaliser de bons matches.
Avatar de l’utilisateur
Tonyrion
International
International
Messages : 12114
Enregistré le : 26 déc. 06, 16:09
Localisation : Montpellier / Paris
Contact :

Re: Geoffrey Jourdren

Message par Tonyrion »

Il repond a une question et je ne lui donne pas complètement tort si ce qu'il dit est exact
J'ai hyper mal dormi, le matin j'étais en sueur c'est dingue quand même. J'ai du revoir le penalty sous tous les angles possibles, je l'ai même tiré moi même. MAIS MERDE C'EST TELLEMENT EVIDENT QU'IL FALLAIT LE METTRE EN BAS A DROITE !!!
Georges le yéti
Espoir
Espoir
Messages : 1553
Enregistré le : 25 sept. 07, 15:20
Localisation : Bergen

Re: Geoffrey Jourdren

Message par Georges le yéti »

Ayant toujours fait partie de ses soutiens inconditionnels, je me suis rendu ce soir à Charléty pour voir Jourdren face au PFC. Hélas, Geoffrey est complètement fautif sur le 1er but parisien; il a mal apprécié sa sortie dans les pieds du passeur, qui a ainsi pu servir son coéquipier face au but vide. Ensuite la soirée fut plutôt calme pour notre ex-gardien mais il a encore dû s'incliner dans le temps additionnel (défaite cruelle 2-1 au terme d'un match très pauvre). Je suis sorti du stade avec le triste sentiment que sa fin de carrière aura des allures de chemin de croix, l'effectif nancéien ayant vraiment l'air faible.
Geoffrey n'est pas non plus allé saluer son parcage, contrairement à beaucoup de ses coéquipiers.

En parlant de supporters, j'ai été surpris de voir que les chants des ultras locaux (Paris FC donc) étaient identiques aux notres ("Tellement ma ville est belle", "Je t'aime plus que la cocaïne" etc).
Avatar de l’utilisateur
Tonyrion
International
International
Messages : 12114
Enregistré le : 26 déc. 06, 16:09
Localisation : Montpellier / Paris
Contact :

Re: Geoffrey Jourdren

Message par Tonyrion »

De telles paroles, des textes aussi profonds forcément ca fait des émules :smile:
J'ai hyper mal dormi, le matin j'étais en sueur c'est dingue quand même. J'ai du revoir le penalty sous tous les angles possibles, je l'ai même tiré moi même. MAIS MERDE C'EST TELLEMENT EVIDENT QU'IL FALLAIT LE METTRE EN BAS A DROITE !!!
Avatar de l’utilisateur
Elzias
International
International
Messages : 5376
Enregistré le : 09 juil. 09, 11:57

Re: Geoffrey Jourdren

Message par Elzias »

Pour les fans de Toubache, ce message vu sur un forum nancéen :

23 mai 2018, 12h59
#805
A prendre avec des pincettes.
Mohamed TOUBACHE-TER‏ @MohamedTERParis 56 minil y a 56 minutes
Geoffrey Jourdren a fait savoir aux dirigeants du #MHSC son désir de REVENIR au club en tant que doublure de @Benj_Lecomte... Réponse du club: pas intéressé !! #TeamMHSC #MercatoMHSC #Jourdren #ASNL
footmontpellier
Ligue 1
Ligue 1
Messages : 1349
Enregistré le : 10 mars 18, 23:08

Re: Geoffrey Jourdren

Message par footmontpellier »

On le préfère comme ça
et finalement se fut avec la fête des anciens pour le millième matchs en D1, le meilleur moment de cet après-midi
https://www.mhscfoot.com/depeches/video ... -pour-eorb

sachant qu’en plus Nancy va se maintenir donc tout va bien
Avatar de l’utilisateur
Elzias
International
International
Messages : 5376
Enregistré le : 09 juil. 09, 11:57

Re: Geoffrey Jourdren

Message par Elzias »

Va se maintenir, mais sans lui...
Avatar de l’utilisateur
le do
International
International
Messages : 2081
Enregistré le : 01 janv. 07, 17:01
Localisation : Claret

Re: Geoffrey Jourdren

Message par le do »

Interview de Geoffrey sur le site de l'équipe

Paroles d'ex - Geoffrey Jourdren : « Prête-moi ta voiture s'il te plaît »


Champion de France avec Montpellier en 2012, Geoffrey Joudren avait emprunté une voiture à un inconnu pour arriver à l'heure à un entraînement à Nancy.


« Quel est le meilleur joueur avec lequel vous avez joué ?
En jeunes, parce que j'étais à Clairefontaine, Hatem Ben Arfa. Balle au pied, c'était vraiment très fort. Et pendant ma carrière, je vais rester chauvin en disant Olivier Giroud. C'est le joueur le plus titré que j'ai côtoyé, champion du monde en plus. En 2012, c'était vraiment quelque chose. Dès qu'il avait une situation de but, il marquait. Quand je tirais mes six mètres, je le visais et je savais qu'il dévierait tous les ballons.

Le joueur le plus fort que vous avez affronté ?
Zlatan (Ibrahimovic). À la fois le plus fort et le plus méchant. C'est vraiment quelqu'un d'impressionnant, un exemple selon moi, avec un charisme naturel. Mais il est aussi là pour te faire mal, te rendre paraplégique. Sept ans après, j'ai même encore une marque de son crampon sur ma cuisse. Il doit chausser du 64 (rires).

Le plus fou ?
Emir Spahic, mon défenseur. C'était le capitaine de la Bosnie, l'exigence poussée à l'extrême. Il avait des réactions un peu épidermiques parfois, hors sujet par rapport à la situation. Je l'ai vu retourner un vestiaire parce qu'il n'avait pas son slip. Il fallait que tout soit carré. Sinon, il vrillait. Mais il tenait la défense à lui tout seul la première année en Ligue 1 (2009-2010).

Le moment où votre carrière a basculé ?
L'année où on monte en L1, justement. On arrive au dernier match de la saison, contre Strasbourg. Il nous faut absolument la victoire. À la 22e minute, penalty pour Strasbourg. (Johann) Carrasso l'arrête et se fait un ligament croisé. Il était numéro 1, je n'avais pas joué de la saison. Je le remplace, et à la dernière seconde, à 2-1, je gagne un face-à-face avec Kandia Traoré. S'il avait marqué, Strasbourg serait monté et ça aurait été la faute de Jourdren. C'était un match de tarés, une des plus grosses ambiances à la Mosson. Dans le vestiaire, c'était n'importe quoi. Mais c'était tellement indécis que le club n'avait rien prévu. On s'était retrouvés ensuite dans un bar bizarre, mais on n'avait rien fêté. À minuit, je dormais.

« Mon plus grand regret ? Ne jamais avoir reçu ne serait-ce qu'une présélection en équipe de France »


Le plus grand regret de votre carrière ?
Peut-être que je m'enflamme, mais c'est le fait de ne jamais avoir reçu ne serait-ce qu'une présélection en équipe de France. Je suis persuadé que je la méritais. Ça ne m'a pas empêché de dormir, mais ça m'a affecté. T'es là pour gravir les échelons et aller taper les hautes sphères. Et l'équipe de France, c'est énormissime.

La critique qui vous a fait le plus mal ?
Un jour, j'ai entendu qu'on avait été champions sans gardien. Je ne dirais pas de qui ça venait, et je m'en fous aujourd'hui, mais ça m'a touché à l'époque.

Une anecdote que vous n'avez jamais racontée ?
Souvent, l'hiver, j'allais au ski après les matches, deux-trois jours. À SuperDévoluy ou à La Plagne, parce que j'ai un bien là-bas. Quand j'avais envie d'aller bricoler pour mes futurs locataires, je faisais quatre ou cinq heures de route, des fois en camionnette éclatée, je dormais là-bas et je revenais le matin. Même avant un match important. Je m'en fichais, parce que je n'étais pas le prototype du footballeur. Je donnais ma vie pendant une heure et demie, je mangeais, je faisais ma sieste et après, je redevenais quelqu'un de normal. Mais attendez, j'ai mieux !

Oui...
Quand je jouais à Nancy, je dormais souvent à Paris, pour être au plus près de ma famille. Je prenais le train à 6h09 le matin. J'arrivais à Nancy à 8h30, je m'entraînais à 9h15-9h30, je repartais avec le 12h24 et j'étais à Paris vers 14 heures. Je ne sais pas s'ils étaient au courant au club, mais j'étais toujours très pressé après l'entraînement (rires). Un jour, le TGV est en panne. Je me dis : "Qu'est-ce que je fais, je suis mort, ils vont me virer." Je sors du train, pas de taxi pour m'emmener. Rien. Alors je rentre dans un bar et coup de chance, un mec me reconnaît. Je vais le voir et je lui dis : "Prête-moi ta voiture s'il te plaît, j'ai entraînement. Tu me connais, je te la rends après, t'inquiète." Il m'a prêté sa voiture, je suis allé m'entraîner et je lui ai rendue vers 14-15 heures. »

Sa vie d'ex
S'il n'a jamais officiellement annoncé sa retraite, Geoffrey Jourdren s'est vite plongé dans son projet de reconversion après sa résiliation de contrat avec Nancy (L2), en novembre 2018. Accueilli à bras ouverts par le président Laurent Nicollin au MHSC pendant ses études, d'abord comme adjoint de Gilles Beaumian avec les moins de 15 ans, cet attachant personnage au discours toujours aussi rafraîchissant dans le monde aseptisé du foot a fini par être embauché comme entraîneur des gardiens du centre de formation du MHSC l'année dernière, après avoir obtenu ses diplômes (BEF et CEGB).

« C'était important de me former pour être crédible, parce que ma carrière ne suffit pas à mes yeux, soutient Jourdren, qui s'occupe des moins de 14 ans jusqu'aux U 17 nationaux, sous la responsabilité de Julien Gibert. Ça m'a encore plus structuré. J'ai toujours voulu être entraîneur des gardiens, et le faire dans un cadre que je connais, c'est encore mieux. »
Alors on s'dit qu'on l'a bien eu (ouais !)
Et qu'c'est pas lui qui nous aura (noooon !)
Et hop ! La fête continue !
Et on est là pour fêter ça...

Don't stop me now...
Avatar de l’utilisateur
BigBen
International
International
Messages : 8532
Enregistré le : 23 déc. 06, 05:41
Localisation : Montpellier

Re: Geoffrey Jourdren

Message par BigBen »

Merci 👏
"Quand il manque les sous, c'est pas Tartanpion ou Tartantouze qui donne les sous à ma place..." L.Nicollin 30/01/2011 Téléfoot
Avatar de l’utilisateur
Elzias
International
International
Messages : 5376
Enregistré le : 09 juil. 09, 11:57

Re: Geoffrey Jourdren

Message par Elzias »

Je guettais l'interview, merci pour le partage, le do !

Sympa de lire ses avis sur les bonhommes qu'il a côtoyés.
Et pour sa non-sélection en équipe nationale, il reconnaît que ça égratigne. Et on le comprend…
Répondre